Comment prédire le nombre des futurs clients

Comment prédire le nombre des futurs clients

This post is also available in: Français

L’analyse de total accessible market – qu’est-ce que ça signifie pour vos plans ?

Pour prédire le nombre des futurs clients nous utilisons l’analyse de la Total Accessible Market, TAM. Le terme technique TAM parle du nombre de clients possible et du nombre de vos produits qu’ils vont vous acheter. C’est le marché complet. Si vous vendez des voitures, tout le monde peut-être votre client. Il y a des concurrents, et tout le monde ne va pas acheter les voitures d’un nouveau producteur. Donc le nombre de voitures que vous allez vendre est plus petit comme le marché pour les automobiles. Si vous voulez vendre des cours de Yoga, tout le monde est également un client potentiel. La grande majorité des clients pour les cours de Yoga sont des femmes, cela diminue le nombre de clients. Les gens qui ont besoin de rouler plus de 30 Kilomètres pour le workout n’achèteront probablement pas vos leçons. Depuis un an la Covid-19 est un grand problème – soit les leçons ensemble dans une salle d’entrainement sont interdites, soit les clients plus âgés ne veulent pas venir à cause de la peur de l’infection.

Le total accessible market se retrecit a le servicable accessible market.

Ce sont les clients qui peut-être pensent à devenir vos clients et vous êtes capable de leur vendre vos produits. Plus proche de la réalité pour calculer vos futures ventes.

Le troisième et plus important terme technique est le “_S_ervicable _O_btainable _M_Market”, SOM. Ce sont les vrais clients, ceux que vous pouvez servir et ceux qui veulent acheter vos produits. Il faut qu’ils connaissent vos produits et services.

faire le calcul pour prédire le nombre des futurs clients

Pour faire le calcul, les statistiques démographiques sont importantes. Ces données indiquent le nombre de personnes dans la région cible.

Comment trouver le nombre des clients potentiels ? La source primaire est Wikipedia (vraiment) et les Bureaux des statistiques. Leurs données normalement sont libres. L’administration d’Etat mise beaucoup de valeur sur les données correctes. Ils utilisent ça pour distribuer l’argent des contribuables.

Vous ne trouvez pas seulement les données de population. Le nombre de vaches laitières est aussi là, et beaucoup des données par économie.

Boutique market research vend des rapports prefabriques

Utilisant google pour chercher les données vous arrivez à plusieurs sites web qui essayent de vendre des rapports industriels. Le prix normal pour ces rapports est entre 800 et 1700 Euros. Sur mon compte Fiverr, un site web qui sert d’intermédiaire entre les freelancers, beaucoup de demandes vise à vendre ces rapports moins chers, par exemple 80 €. La raison pour laquelle les prix sont très élevés est que les auteurs utilisent les données les plus chères, par exemple à Bloomberg.

Est-il nécessaire de payer plus cher ? Pour les petits entrepreneurs qui offrent des produits spécialisés, la réponse est non. La raison est: il ne dis rien qui nous pouvons utiliser pour prédire le nombre des futurs clients

Qualité des données

Pour estimer le SOM les associations de l’industrie offrent beaucoup de données. Peut-être ces données sont vieilles, mais elles sont libres de frais.

L’internet montre ce qui est populaire avec les utilisateurs. Les données sont dures à trouver et il faut s’y connaitre. En 2020 j’ai travaillé sur une étude de marché de pots de fleurs. Il y a eu beaucoup de données provenant des associations des amis des jardins. Elles me montrent que tous les gens aiment de plus en plus leur jardin et leurs fleurs. Sont-elles les données vraies et chères pour le vendeur des pots de fleurs ? Combien d’argent veulent-ils dépenser pour les pots ? Quelle apparence ils vont aimer ? Beaucoup de travail à faire.

Rapide et un peu sale

Pour les résultats très rapides il est possible de faire une analyse de commentaires sur Amazon et autres vendeurs. Il y a des logiciels pour faire ça. Youtube est rempli de vidéos qui vous montre ça 🙂

Photo by Wyron A on Unsplash

Published by Johannes Winterhalter
Gaining numbers from multiple sources and transforming that into meaningful and comprehensive results - I do that since DBase III in 1988 and am now into data lakes, SQL, R and survey management.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.